Les trois mousquetaires

22/07/2021

Pour terminer mon édition 2021 du Festival d'Avignon, je souhaitais finir par un feu d'artifice pour contrer quelque peu la mélancolie qui me gagne à l'idée de quitter la cité des Papes dans quelques heures. Et quoi de mieux qu'une pièce de cape et d'épée, et en costumes je vous prie ? Le rendez-vous est donc pris au théâtre des gémeaux pour les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas signé par la compagnie le grenier de babouchka (cf. article le malade imaginaire).

Dartagnan, un jeune gascon à l'épée aussi fine que sa moustache, monte à Paris dans le secret espoir de devenir mousquetaire du Roy. A peine arrivé, il est mis à l'épreuve par trois mousquetaires Athos, Porthos et Aramis qu'il va devoir combattre lors de duels à l'épée. Sans le savoir ce faux départ va se transformer en une amitié sincère et profonde car nos quatre compères combattent un ennemi commun, le Cardinal Richelieu. Lui et ses lieutenants n'ont de cesse de vouloir faire du tort à la Reine de France.

Dans cette version du grand classique d'Alexandre Dumas, le public en prend plein les mirettes. Les combats d'épée sont calculés au millimètre telle une chorégraphie digne des plus belles danses du sabre. Même les nanas s'y mettent et croyez-moi elles ne sont pas en reste (bravo mesdames !). Les costumes d'époque sont chatoyants et luxueusement décorés. Les codes couleurs sont également riches de sens : rouge et noir pour le camp du cardinal et bleu et blanc pour le camp de la Reine.

Côté mise en scène, l'espace est divisée en deux par un fin voilage sombre qui laisse voir l'arrière en transparence. En devant de scène, se joue le récit principal et en fond se jouent des scènes parallèles dans l'espace et le temps, comme pour accentuer la différence de lieu ou encore la division des deux camps ennemis. Cerise sur le gâteau (comme disent les jeunes ou Aramis-Richelieu), toujours en fond de scène, à jardin, des musiciens jouent en direct de la guitare, du violon, des percussions ou encore de l'accordéon. Enfin, les douze comédiens jouent avec beaucoup d'énergie et de prestance, et le public ne voit pas le temps passer.

Particularisme de ce spectacle, cette pièce s'adresse aux grands comme aux petits. En effet, quelques enfants étaient là pour accompagner leurs parents et au sortir du théâtre semblaient avoir apprécié le spectacle.

Pour conclure, entre intrigue politico-historique sur fond d'histoire d'amour, cette pièce nous emmène dans un monde d'aventures en plein XVIIe siècle. Amateurs de cape et d'épée, l'interprétation qui est donnée par la compagnie le Grenier de Babouchka tient réellement ses promesses et me concernant ce fut un bouquet final réussi de mon édition 2021.

Et maintenant, à vous de jouer !
Maria-Nella

Auteur : Alexandre Dumas
Metteur en scène : Charlotte Matzneff
Comédiennes/comédiens  : Geoffrey Callènes, Marguerite Dabrin, Stéphane Dauch, Emilien Fabrizio, Caroline Frossard, Barbara Lamballais, Xavier Lenczewski, Tonio Matias, Christophe Mie, Thibault Pinson, Julien Renon, Edouard Rouland
Adaptation : Jean-Philippe Daguerre, Charlotte Matzneff
Combats : Christophe Mie
Musique : Tonio Matias
Costumes : Catherine Lainard
Assistante m.e.s : M. Jeanne
Lumières : Marilyn Etienne-Bon
Compagnie Grenier de Babouchka

Théâtre des gémeaux - du 7 au 31 juillet à 14h50 - Relâches : 12, 19, 26 juillet

https://www.festivaloffavignon.com/programme/2021/les-trois-mousquetaires-s28200/

Représentation du 20 juillet 2021