Lettre d'amour à mes lecteurs et au théâtre

20/03/2019

Cher(e) lecteur(trice),

En ce premier jour de printemps je voulais m'adresser à toi. Il y a quelques jours, tu as sans doute vu que j'avais posté sur mon compte Instagram la photo d'un ticket de théâtre datant d'il y a 10 ans. Il s'agissait de la pièce Roméo et Juliette avec Alexis Michalik, Régis Vallée et Anna Mihalcea, jouée le 14 mars 2009 au théâtre Lepic (anciennement le ciné 13). A cette époque ces trois-là n'étaient pas aussi connus que maintenant, mais ils avaient jeté les bases d'un théâtre moderne, dépoussiéré et dont le succès ne s'est pas fait attendre.

Ce soir-là, dans ce théâtre du 18e arrondissement j'étais loin de me douter qu'une petite graine venait d'être plantée. Elle a mis quelques temps à germer à cause de mauvaises herbes et de petits cailloux. Mais après avoir bien nettoyé le terrain, il semble qu'elle se soit bien accommodée à son environnement qui n'attendait qu'elle et aujourd'hui elle grandi bien.

Après les premiers temps de germination, un objectif d'endurance me vient en tête, celui d'essayer de faire tous les théâtres de Paris, publics et privés confondus. Oui, je ne te le fais pas dire. Il y a du taff. Et je n'aurais peut-être pas assez d'une vie (et d'argent) pour tous les faire. Aujourd'hui, j'en suis encore loin mais hier soir j'ai passé la barre des 100 théâtres avec la pièce A plates coutures (que je recommande). Et c'est le théâtre Bobino qui m'a fait l'honneur d'être mon 100e lieu de spectacle.

Et aujourd'hui, 10 ans, 100 théâtres et encore plus de représentations plus tard, je voulais te dire merci à toi cher(e) lecteur(trice). Merci de lire mes articles avec autant de fidélité (n'est-ce-pas Dominique de St Val. dans le 06). Ils sont pour moi de petits bonbons au goût frais et sucré que j'aime te donner. J'espère qu'ils te transmettent les émotions éprouvées les soirs de spectacles et qu'ils te donnent envie de pousser la porte d'un théâtre. Merci aux comédiens (Macha, Henri, Sandra, Kamel, Aïda, Louis, Yasmine, Stéphane, Constance, Tristan, Orane, Azize, Emmanuelle, Ronan, Marine...). Certains d'entre eux sont au fil du temps devenus mes amis. Merci aussi aux hommes et aux femmes de l'ombre, costumièr(e)s, metteurs(ses) en scène, régisseurs(ses), attaché(e)s de presse, ouvreurs(ses), scénographes, producteurs(trices), qui œuvrent sans relâche pour nous faire rêver. Et merci aussi à mes copains-copines blogueurs(ses)!

Bref, cher(e) lecteur(trice). C'est à toi que je dédie ces 100 théâtres et ces 10 ans de 6e art.

Et maintenant, à toi de jouer.
Maria-Nella